La fraude par facturation continue

Avec la popularité grandissante du commerce électronique, on assiste à l'augmentation des risques de fraude dans les achats en ligne, surtout ceux effectués par carte de crédit. La fraude par facturation continue prend généralement la forme suivante : l'utilisateur voit apparaître des fenêtres flash ou des publicités offrant une prime ou une période d'essai gratuite après qu'il aura répondu à un sondage. Le consommateur se voit souvent demander de fournir un numéro de carte de crédit pour acquitter les frais d'expédition et de manutention. À moins d'examiner les conditions, la victime risque peu de constater les frais cachés liés à l'offre, qui comporte des mensualités surévaluées pratiquement impossibles à annuler.

À l'amorce de 2017, de nombreux Canadiens prennent des résolutions, notamment celles de faire des choix sains et de perdre du poids. Les stratagèmes de facturation continue exploitent ce phénomène et on offre des comprimés gratuits pour perdre du poids ou un abonnement gratuit à des produits de santé comme les baies d'açaï, en tablant sur votre volonté d'y adhérer et de fournir un numéro de carte de crédit pour les frais d'expédition. La victime recevra le produit, mais observera des frais sur son relevé de carte de crédit. Ceux-ci varient de 1,99 $ à 1 000 $ et seront facturés de façon continue jusqu'à ce qu'on communique avec la société pour faire annuler le marché. En outre, il n'est pas rare pour la victime de se faire facturer plus d'une fois par mois par de multiples commerçants.

Pour mettre un frein à la fraude, la victime doit communiquer avec la société en cause afin de demander un arrêt de paiement; en outre, elle devrait conserver une copie de toute correspondance. La victime peut également refuser la livraison des produits; elle doit alors communiquer avec son institution financière ou la société de carte de crédit pour demander une rétrofacturation pour motif de fraude.

Indices – Comment vous protéger

  • S'assurer de lire toutes les clauses avant faire un achat.
  • Faire des recherches dans des sources ouvertes pour voir si quelqu'un d'autre a fait remarquer qu'il pourrait s'agit d'une fraude.
  • Faire preuve de vigilance concernant les publicités payées en ligne. Les bannières publicitaires ne sont pas toujours affiliées au site Web où elles apparaissent.
  • Examiner attentivement les relevés de carte de crédit pour y déceler des frais non autorisés.

Croyez-vous être victime?

Centre antifraude du Canada
Sans frais: 1-888-495-8501

Bureau de la concurrence du Canada
Sans frais: 1-800-348-5358

Police provinciale de l'Ontario
Sans frais: 1-888-310-1122

L'Agence de la consommation en
matière financière du Canada

Sans frais: 1-866-461-3222

Better Business Bureau
(Outil de recherche BBB, anglais seulement)


La fraude : Identifiez, signalez et enrayez-la!

Date de modification :