Fraudes liées à l'emploi

Le présent bulletin vise à mettre en garde les particuliers et les entreprises de fraudes à l'emploi ciblant des Canadiens.

Client mystère – fraude liée à un emploi

Les consommateurs reçoivent un message texte selon lequel ils ont été choisis pour être clients mystères. Pharmaprix (Shoppers Drug Mart), Shoppers Canada et Mystery Shopper font partie des entreprises faussement représentées. Les personnes qui répondent au message reçoivent par la poste un chèque et des instructions : se rendre dans différents magasins, faire des achats, envoyer l'argent qui reste par une entreprise de transfert de fonds (ETF) et évaluer l'expérience. On demande à l'« employé » de déposer le chèque et de garder une partie du montant à titre de rémunération.

Indices – Comment vous protéger

Arnaque d'habillage de voiture

Les consommateurs reçoivent un message texte non sollicité les informant qu'ils peuvent gagner de 300 $ à 500 $ par semaine s'ils habillent leur voiture, camion, VUS ou vélo avec le logo d'une « compagnie ». Une adresse de courriel est fournie et les consommateurs qui répondent reçoivent des instructions et un contrat, suivis d'un chèque par la poste. Ils doivent déposer le chèque et retirer une partie des fonds. Les victimes doivent ensuite les déposer dans un compte bancaire afin de payer une compagnie de graphisme et d'autres frais. Les consommateurs apprennent ensuite que le chèque est contrefait et sont responsables des fonds retirés. Les fraudeurs représentent faussement des compagnies légitimes comme Clearly Canadian, Monster Energy, Coca Cola et Heineken afin que la possibilité de revenu semble réelle.

Indices – Comment vous protéger

Agent financier

Les fraudeurs se servent de sites de petites annonces gratuites en ligne ou envoient des courriels non sollicités pour recruter des victimes potentielles. Les consommateurs répondent à l'offre qui leur est faite de devenir « agent financier » ou « gestionnaire des relations avec la clientèle » et correspondent électroniquement avec les fraudeurs par la suite. Les victimes sont embauchées pour traiter les paiements au nom de la compagnie et recevoir les paiements des clients de la compagnie. Les victimes signalent habituellement avoir reçu des virements électroniques ou télégraphiques dans leur compte bancaire. Après avoir reçu un paiement, elles se font demander d'envoyer l'argent par Western Union ou MoneyGram à un représentant de la compagnie en Europe de l'Est (p. ex. Russie ou Ukraine).

Indices – Comment vous protéger

Date de modification :