Fraudes liées à l'emploi

Le présent bulletin vise à mettre en garde les particuliers et les entreprises de fraudes à l'emploi ciblant des Canadiens.

Arnaque d'habillage de voiture

Les consommateurs reçoivent un message texte non sollicité les informant qu'ils peuvent gagner de 300 $ à 500 $ par semaine s'ils habillent leur voiture, camion, VUS ou vélo avec le logo d'une « compagnie ». Une adresse de courriel est fournie et les consommateurs qui répondent reçoivent des instructions et un contrat, suivis d'un chèque par la poste. Ils doivent déposer le chèque et retirer une partie des fonds et les déposer dans un compte bancaire afin de payer une compagnie de graphisme et d'autres frais. Les consommateurs apprennent ensuite que le chèque est contrefait et sont responsables des fonds retirés. Les fraudeurs utiliseront le nom de compagnies légitimes afin que la possibilité de revenu semble réelle.

Indices – Comment vous protéger

Client mystère

Les fraudeurs se servent de sites de petites annonces gratuites en ligne comme Kijiji, Craig's List, Monster et Workopolis pour recruter des victimes potentielles. Les consommateurs répondent à une annonce alléchante en ligne ou reçue par courriel ou messagerie texte les invitant à devenir des clients mystères. L'« employeur » envoie une lettre renfermant les tâches que doit accomplir l'« employé » dans une entreprise donnée. Un chèque est joint à la lettre pour aider l'« employé » à régler les achats nécessaires à l'exécution de ses tâches. On demande à l'« employé » de déposer le chèque et de garder une partie du montant à titre de rémunération. Le reste des fonds doivent servir à effectuer un virement par l'entremise d'une entreprise de transfert de fonds comme Western Union ou MoneyGram, en vue d'évaluer les procédures de l'entreprise et la compétence de son service à la clientèle. L'« employé » découvre par la suite que le chèque était contrefait et il doit payer lui-même les fonds qu'il a virés.

Dans une variante de cette arnaque, les consommateurs reçoivent un message texte selon lequel ils ont été choisis pour être un client mystère. Pharmaprix (Shoppers Drug Mart), Shoppers Canada et Mystery Shopper font partie des entreprises faussement représentées.

Les personnes intéressées qui répondent au message reçoivent par la poste un chèque et des directives :

On demande à l'« employé » de déposer le chèque et de garder une partie du montant à titre de rémunération.

Les victimes sont plus tard informées par leur institution financière que le chèque était faux. Les victimes qui ont déposé le chèque et envoyé des fonds par une ETF doivent rembourser ces fonds à la banque. Les paiements varient souvent entre 900 $ et 1 500 $.

Indices – Comment vous protéger

Agent financier

Les fraudeurs se servent de sites de petites annonces gratuites en ligne ou envoient des courriels non sollicités pour recruter des victimes potentielles. Les consommateurs répondent à l'annonce ou au courriel qui leur offre de devenir un « agent financier » ou un « gestionnaire en relations avec la clientèle », et correspondent électroniquement avec les fraudeurs par la suite. La victime se fait expliquer que son travail sera de traiter les paiements pour la compagnie et de recevoir les paiements des clients de la compagnie. Les victimes rapportent habituellement avoir reçu des virements électroniques ou télégraphiques dans leur compte de banque. Après avoir reçu un paiement, elles se font demander d'envoyer l'argent par Western Union ou MoneyGram à un représentant de la compagnie en Europe de l'Est (p. ex. la Russie ou l'Ukraine).

Indices – Comment vous protéger

Fraudes en matière de réexpédition

Les fraudeurs se servent de sites de petites annonces gratuites ou de sites carrières en ligne pour offrir de travailler de la maison. « Gestionnaire du marchandisage » et « assistant au traitement des colis » sont habituellement les postes offerts. Les fonctions de ces soi-disant postes consistent à recevoir des colis et à les envoyer à des adresses à l'étranger pour un client, au moyen d'étiquettes prépayées fournies par courriel. Si vous acceptez l'emploi, vous recevrez des colis contenant un ou deux objets : des marchandises achetées au moyen de cartes de crédit volées pour lesquelles le fraudeur a besoin de votre aide pour les passer en contrebande hors du pays; ou de faux chèques pour lesquels le fraudeur a besoin de votre aide pour leur production ou leur distribution à d'autres victimes.

Indices – Comment vous protéger

Fraudes liées au recouvrement et au règlement de dettes

Les fraudeurs sollicitent des avocats et des professionnels sur des sites de réseaux sociaux comme LinkedIn en offrant des possibilités d'emploi dans le domaine du recouvrement de dettes ou de conflits non résolus. Habituellement, les fraudeurs affirment être de l'étranger et vouloir recouvrer les dettes d'une compagnie au Canada. Ils fournissent les coordonnées du soi-disant débiteur, qui accepte de régler volontiers de régler la dette immédiatement. Les victimes reçoivent le paiement sous forme de faux chèque. Une fois les chèques déposés, les fraudeurs demandent à la victime de virer télégraphiquement l'argent dans un compte dans un pays d'Asie (p. ex. Japon et Chine).

Indices – Comment vous protéger

Date de modification :