Fraude à la location immobilière

Des fraudeurs créent de fausses petites annonces, souvent sur des sites en ligne, proposant à la location des logements dans des quartiers recherchés. Le montant du loyer est habituellement inférieur au marché pour soi-disant « trouver rapidement preneur ». Les personnes intéressées doivent remplir un questionnaire et fournir des renseignements personnels comme leurs coordonnées bancaires, leur profession, leurs revenus, le nom de personnes-ressources, etc.

Les faux propriétaires prétendent travailler à l'étranger. Ils expliquent la faiblesse du loyer par leur désir de trouver de bons locataires qui « prendront soin » de leur bien pendant leur absence. Ils préviennent qu'il n'est pas possible de visiter les lieux, mais promettent de rembourser intégralement la personne si elle n'est pas satisfaite.

Une fois l'offre « acceptée », celle-ci doit envoyer les premier et dernier loyers (par le biais d'une entreprise de transfert de fonds, par virement bancaire ou par courriel) afin de recevoir les clés du logement par courrier express à son adresse. Bien sûr, les clés ne sont jamais envoyées puisque la location n'existe pas, ce qui n'empêche pas les fraudeurs d'user de toutes sortes de prétextes pour soutirer encore davantage d'argent à la victime (caution, mois de location additionnelle à prix réduit, etc.). Lorsque celle-ci finit par découvrir l'arnaque, l'escroc fait rapidement disparaître l'annonce et rompt toute communication.

Indices – Comment vous protéger

Date de modification :