Arnaque d'investissement

Objet

Variation(s)

Options binaires

Comme les jeux de hasard, les options binaires reposent sur un pari. Des mises « tout ou rien » sont investies en fonction du rendement d'un actif dans un certain laps de temps. Il peut s'agir d'une action, d'une devise ou d'une marchandise.

Conçus pour inciter les utilisateurs à négocier des options binaires, les sites Web sont nombreux à prétendre qu'ils sont sans risque ou qu'ils vous rembourseront si vous perdez votre pari. Au début, les investisseurs constatent un gain virtuel, mais ils n'y a aucune façon d'y accéder puisque celui-ci n'existe pas. À l'heure actuelle, aucune entreprise n'est autorisée à commercialiser ou à vendre des options binaires au Canada ni inscrite à cette fin.

Il est toujours risqué d'investir dans des sociétés étrangères, mais les personnes qui investissent dans des options binaires pourraient être victimes de vol d'identité et de retraits non autorisés d'argent sur leur carte de crédit, puis devoir payer des intérêts élevés pour des investissements inexistants.

Indices - Comment vous protéger

  • Faites preuve de prudence lorsqu'on vous demande de fournir des renseignements personnels et des données de carte de crédit au téléphone et sur Internet.
  • Faites une vérification approfondie, effectuez des recherches sur la possibilité d'investissement et demandez l'avis d'un tiers indépendant.
  • Avant d'investir, demandez de l'information sur l'investissement. Vérifiez l'inscription et les antécédents disciplinaires de la société.
  • Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) encouragent tous les investisseurs à visiter leur site Web.

Les offres frauduleuses de placement ne désignent pas uniquement les « opérations de vente sous pression » (On entend habituellement par « opération de vente sous pression » l'activité, menée depuis un lieu fixe, consistant à communiquer avec des particuliers pour leur vendre des actions pouvant s'avérer inexistantes. Dans le contexte de la fraude en marketing de masse, les opérations de vente sous pression ne se limitent pas aux stratagèmes dont les victimes croient investir de l'argent dans des actions ou d'autres titres de placement sans valeur ou inexistants. Ces types de stratagèmes, appelés « offres frauduleuses de placement », ne représentent qu'une des nombreuses techniques de fraude en marketing de masse signalées au Centre antifraude du Canada.) On appelle offre frauduleuse de placement toute sollicitation (par téléphone, courrier postal, courrier électronique, etc.) visant à appâter les gens par une possibilité de placement inexistante ou trompeuse dont le rendement, bien souvent, est censé être nettement supérieur à la normale ou à celui disponible sur le marché, et qui, lorsque la personne ciblée se laisse prendre, lui fait perdre une partie ou la totalité de son argent.

En1 2011, plus de 15,621 millions de dollars ont été escroqués à 167 personnes ayant signalé avoir été victimes d'une offre frauduleuse de placement. Par rapport à1 2009, année au cours de laquelle 10,331 millions de dollars avaient été escroqués à 1311 victimes ayant fait semblable signalement, les chiffres de1 2011 représentent une hausse de 51 % de l'argent ainsi perdu et une hausse de 27 % du nombre de personnes flouées. On appelle offre frauduleuse de placement toute sollicitation (par téléphone, courrier postal, courrier électronique, etc.) visant à appâter les gens par une possibilité de placement inexistante ou trompeuse dont le rendement, bien souvent, est censé être nettement supérieur à la normale ou à celui disponible sur le marché, et qui, lorsque la personne ciblée se laisse prendre, lui fait perdre une partie ou la totalité de son argent.

La somme d'argent moyenne perdue par victime dépasse les 93 000 $, ce qui est bien peu comparé aux 501 millions et aux 3001 millions de dollars dont ont été floués, respectivement, les victimes de la combine Ponzi d'Earl Jones et celles de la combine Ponzi internationale mise sur pied par Milow1 Brost et Gary1 Sorenson.

La tranche de la population canadienne où la proportion de victimes d'offres frauduleuses de placement est la plus élevée est celle constituée des personnes âgées de1 50 à 601 ans, suivie de celle des 40-501 ans. Il appert que les Canadiens étaient plus disposés à profiter de telles offres lorsque la sollicitation était faite ou recommandée par un ami. En1 2011, les sollicitations par télémarketing représentaient 14 % des signalements faits au CAFC.

Les types de placement signalés au CAFC comprenaient des combines Ponzi, l'achat de franchises, des transactions à terme, des possibilités de commercialisation à paliers multiples, des placements hypothécaires et des stratagèmes de type « pump and dump ». Les sollicitations les plus courantes faisaient référence à des projets d'énergie verte et à l'acquisition d'or.

Beaucoup de victimes ont signalé avoir envoyé de l'argent vers des comptes situés au Royaume-Uni, au Panama, aux États-Unis, en Indonésie, à Hong Kong et au Canada.

Indice(s) - comment vous protéger

  • Personne qui parle d'une possibilité de placement très lucrative avec un ami ou un associé.
  • Personne qui parle d'une possibilité de placement censée avoir un rendement plus élevé que la normale.
  • Personne qui parle d'une possibilité de placement offerte au cours d'un entretien téléphonique.
  • Personne qui manifeste de l'empressement à souscrire un placement qu'elle considère comme une occasion à ne pas rater.
  • Personne qui souscrit un placement sans s'être dûment informée sur celui-ci.
  • Personne qui souscrit un placement sans avoir signé de contrat ni d'accord à ce sujet.
  • Personne qui effectue des retraits inhabituels, tant au regard de leur fréquence que de l'importance du montant retiré.
  • Personne qui, à des fins de placement, effectue des télévirements vers d'autres pays.

Croyez-vous être victime?

Centre antifraude du Canada
Sans frais: 1-888-495-8501

Bureau de la concurrence du Canada
Sans frais: 1-800-348-5358

Police provinciale de l'Ontario
Sans frais: 1-888-310-1122

L'Agence de la consommation en
matière financière du Canada

Sans frais: 1-866-461-3222

Better Business Bureau
(Outil de recherche BBB, anglais seulement)


La fraude : Identifiez, signalez et enrayez-la!

Date de modification :