Rapport statistique annuel 2014

Activités de fraude par marketing de masse et de vol d'identité

Table des matières

INTRODUCTION

APERÇU GLOBAL DE LA FRAUDE PAR MARKETING DE MASSE (FMM)

LA FRAUDE PAR MARKETING DE MASSE AU CANADA

LA FRAUDE D'IDENTITÉ AU CANADA

DÉFINITION DES PRINCIPAUX STRATAGÈMES DE FMM

Rapport statistique annuel du Centre antifraude du Canada

Créé en janvier 1993, le Centre antifraude du Canada (CAFC) découle d'un partenariat entre la Gendarmerie royale du Canada (GRC), le Bureau de la concurrence Canada (BC) et la Police provinciale de l'Ontario (OPP). Il sert de dépôt central des données, des renseignements et de la documentation sur la fraude au Canada, et s'engage à fournir de l'information à jour, exacte et utile pour aider les particuliers, les entreprises, les organismes d'application de la loi et les gouvernements au pays et à l'étranger. Le CAFC vise principalement à faire de la prévention par la sensibilisation, à perturber les activités criminelles, à fournir de l'aide en matière d'application de la loi et à renforcer les partenariats entre les secteurs public et privé en vue de maintenir l'intégrité économique du Canada.

Le présent rapport fournit des statistiques qui donnent un aperçu des activités de FMM transitant par le Canada, provenant du Canada ou ayant une incidence sur les Canadiens.

Ces statistiques reposent sur les renseignements recueillis par le CAFC à une période donnée et sont susceptibles de changer une fois que toutes les plaintes auront été traitées et que la base de données aura été mise à jour

Afin de donner une meilleure idée de la fraude d'identité, les chiffres s'y rapportant sont présentés séparément des chiffres relatifs à la fraude par marketing de masse (FMM) dans le présent rapport.

Résumé

Le présent rapport renferme des statistiques sur les activités de FMM d'origine canadienne qui ciblent des Canadiens et des étrangers, sur les Canadiens victimes d'escroqueries émanant de l'étranger et sur les victimes canadiennes de vols d'identité signalés au CAFC.

Le CAFC a observé une diminution du nombre total de plaintes reçues en 2014; toutefois, le nombre de victimes et les pertes financières imputables à la FMM ont augmenté.

Le nombre total de plaintes par des victimes canadiennes de FMM d'origine canadienne a diminué. Le nombre total de victimes et les pertes financières signalées ont toutefois augmenté.

Il y a eu diminution aussi du nombre total de plaintes et de victimes, ainsi que de la valeur totale des pertes signalées par les plaignants américains et étrangers concernant la FMM de provenance canadienne.

D'après le nombre total de plaintes reçues, ce sont les consommateurs ontariens qui ont été la principale cible de la FMM; mais c'est au Québec qu'on a signalé avoir perdu le plus d'argent.

Selon les plaintes reçues par le CAFC, l'Ontario est le principal centre d'activités de FMM au Canada.

Dans l'ensemble des plaintes reçues, le stratagème de FMM le plus signalé par les consommateurs canadiens est l'escroquerie de service.

Dans l'ensemble des plaintes reçues, l'arnaque de FMM de provenance canadienne la plus signalée par les consommateurs américains est l'escroquerie d'une urgence.

Dans l'ensemble des plaintes reçues, les appels téléphoniques et les télécopies sont les méthodes les plus couramment utilisées pour solliciter les consommateurs canadiens; toutefois, ce sont les victimes de sollicitation par courriel et Internet qui ont perdu le plus d'argent.

Selon le nombre total de plaintes reçues, les Canadiens âgés de 60 à 69 ans constituent le groupe le plus ciblé par les activités de FMM. Les victimes canadiennes du groupe des 50 à 59 ans ont signalé les pertes les plus élevées.

Selon les plaintes reçues au CAFC, les activités de FMM de provenance canadienne seraient surtout réalisées depuis Toronto.

Le recours à une entreprise de transfert de fonds est la méthode la plus répandue pour envoyer l'argent des victimes canadiennes.

Le nombre de Canadiens victimes de vol d'identité a augmenté, alors que le montant total des pertes financières signalées a diminué.

Aperçu global de la fraude par marketing de masse

Le graphique ci‐dessous illustre le nombre total de plaintes de FMM signalées au CAFC et le nombre de victimes. Le texte qui accompagne le graphique se trouve après l'image.

Plaintes de FMM

Plaintes de FMM
Année Nombre total de plaintes Nombre de victimes
2012 42 595 15 202
2013 47 135 15 056
2014 42 200 14 472

Le graphique suivant illustre le montant total des pertes signalées au CAFC par des victimes de FMM. Le texte qui accompagne le graphique se trouve après l'image.

Pertes financières totales signalées imputables à la FMM

Pertes financières totales signalées imputables à la FMM
Année Pertes financières totales signalées
2012 68 691 509,46 $
2013 59 904 149,26 $
2014 74 387 465,23 $
La fraude par marketing de masse au Canada

L'emplacement d'où émane une activité de FMM est déterminé par l'adresse suspecte fournie par le consommateur. Dans certains cas, cette adresse peut être fausse ou il peut s'agir d'une boîte postale qui ne correspond pas à l'emplacement physique d'où proviennent les activités de FMM.

Le graphique suivant décrit les activités de FMM ciblant des Canadiens, selon le nombre total de plaintes, le nombre de victimes et le montant total des pertes signalées. Le texte qui accompagne le graphique se trouve après l'image.

Plaintes de Canadiens – FMM

Plaintes de Canadiens – FMM
Année Nombre total de plaintes Nombre de victimes Pertes financières totales signalées
2012 39 346 13 172 55 344 359,32 $
2013 44 355 12 954 53 690 220,65 $
2014 41 019 13 701 69 481 724,77 $

Le graphique suivant décrit les activités de FMM d'origine canadienne ciblant des Canadiens, selon le nombre total de plaintes, le nombre de victimes et le montant total des pertes signalées. Le texte qui accompagne le graphique se trouve après l'image.

Plaintes de Canadiens – FMM d'origine canadienne

Plaintes de Canadiens – FMM d'origine canadienne
Année Nombre total de plaintes Nombre de victimes Pertes financières totales signalées
2012 8 503 2 645 14 064 735,24 $
2013 9 544 2 613 9 775 151,79 $
2014 7 840 2 477 11 751 579,54 $

Le graphique suivant présente le nombre total de plaintes reçues de consommateurs américains concernant la FMM d'origine canadienne ainsi que le nombre de victimes. Le texte qui accompagne le graphique se trouve après l'image.

Plaintes d'Américains – FMM d'origine canadienne

Plaintes d'Américains – FMM d'origine canadienne
Année Nombre total de plaintes Nombre de victimes
2012 1 131 752
2013 650 449
2014 390 293

Le graphique suivant présente le nombre total de plaintes reçues d'étrangers et le nombre d'étrangers victimes de FMM d'origine canadienne. Le texte qui accompagne le graphique se trouve après l'image.

Plaintes d'étrangers – FMM d'origine canadienne

Plaintes d'étrangers – FMM d'origine canadienne
Année Nombre total de plaintes Nombre de victimes
2012 1 241 844
2013 716 494
2014 468 359

Le graphique suivant illustre le total des pertes financières signalées par des Américains victimes de FMM d'origine canadienne. Le texte qui accompagne le graphique se trouve après l'image.

Pertes financières totales signalées par des Américains victimes de FMM d'origine canadienne

Pertes financières totales signalées par des Américains victimes de FMM d'origine canadienne
Année Pertes financières totales signalées
2012 3 962 493,80 $
2013 1 726 345,96 $
2014 1 431 997,98 $

Le graphique suivant montre le total des pertes financières signalées par des victimes étrangères de FMM d'origine canadienne. Le texte qui accompagne le graphique se trouve après l'image.

Pertes financières totales signalées par des victimes étrangères de FMM d'origine canadienne

Pertes financières totales signalées par des victimes étrangères de FMM d'origine canadienne
Année Pertes financières totales signalées
2012 6 021 077,26 $
2013 2 168 396,47 $
2014 1 825 711,79 $

Le graphique suivant présente le nombre de plaintes de FMM par des Canadiens et le nombre de victimes canadiennes de FMM, par province et territoire. Le texte qui accompagne le graphique se trouve après l'image.

Plaintes et victimes de FMM au Canada, par province et territoire

Plaintes et victimes de FMM au Canada, par province et territoire - 2014
Province/territoire Nombre total de plaintes Nombre de victimes
AB 4 579 1 604
BC 4 622 1 422
MB 1 898 610
NB 1 194 316
NL 503 140
NS 1 103 276
NT 68 27
NU 9 2
ON 16 922 5 386
PE 136 28
QC 8 076 3 245
SK 1 093 371
YT 55 22

Le graphique suivant présente les principaux centres d'activités de FMM au Canada en fonction des lieux d'où émaneraient ces activités. Le texte qui accompagne le graphique se trouve après l'image.

Lieux d'où émanerait la FMM au Canada, par province et territoire

Lieux d'où émanerait la FMM au Canada, par province et territoire - 2014
Province Nombre total de plaintes Nombre de victimes
AB 467 174
BC 634 222
MB 160 43
NB 59 21
NL 28 4
NS 84 23
NT 4 2
NU 0 0
ON 3 169 1 241
PE 9 2
QC 1 239 568
SK 69 28
YT 25 10

Le graphique suivant montre les provinces et les territoires les plus ciblés par la FMM d'origine étrangère, en fonction du nombre total de plaintes et de victimes. Le texte qui accompagne le graphique se trouve après l'image.

Plaintes et victimes de FMM d'origine étrangère au Canada

Plaintes et victimes de FMM d'origine étrangère au Canada, par province et territoire - 2014
Province Nombre total de plaintes Nombre de victimes
AB 1 238 615
BC 993 401
MB 410 156
NB 256 92
NL 93 45
NS 230 79
NT 18 4
NU 2 1
ON 4 002 1 787
PE 23 7
QC 2 340 1 173
SK 279 114
YT 16 7

Le graphique suivant montre les cinq stratagèmes de FMM les plus signalés par des Canadiens. Ces stratagèmes comptent pour 53 % du nombre total de plaintes reçues, alors que les autres (47 %) représentent chacun moins de 7 % de ce nombre. Le texte qui accompagne le graphique se trouve après l'image.

Les cinq stratagèmes de FMM les plus signalés par des Canadiens

Les cinq stratagèmes de FMM les plus signalés par des Canadiens- 2014
Autres stratagèmes 45 %
Service 21 %
Prix 11 %
Extorsion 9 %
Bien 8 %
Hameçonnage 6 %

Le graphique suivant montre les cinq stratagèmes de FMM d'origine canadienne les plus signalés par des Canadiens. Ces stratagèmes comptent pour 51% du nombre total de plaintes reçues, alors que les autres (49 %) représentent chacun moins de 7 % de ce nombre. Le texte qui accompagne le graphique se trouve après l'image.

Les cinq stratagèmes de FMM d'origine canadienne les plus signalés par des Canadiens

Les cinq stratagèmes de FMM d'origine canadienne les plus signalés par des Canadiens - 2014
Autres stratagèmes 49 %
Service 17 %
Extorsion 10 %
Emploi 9 %
Prix 8 %
Bien 7 %

Le graphique suivant montre les cinq stratagèmes de FMM d'origine canadienne les plus signalés par des Américains. Ces stratagèmes comptent pour 75 % du nombre total de plaintes reçues, alors que les autres (25 %) représentent chacun moins de 11 % de ce nombre. Le texte qui accompagne le graphique se trouve après l'image.

Les cinq stratagèmes de FMM d'origine canadienne les plus signalés par des Américains

Les cinq stratagèmes de FMM d'origine canadienne les plus signalés par des Américains - 2014
Autres stratagèmes 25 %
Urgence 19 %
Prix 17 %
Prêt 15 %
Vente d'un bien par le plaignant 13 %
Bien 11 %

Le graphique suivant montre les cinq stratagèmes frauduleux étrangers les plus signalés par des Canadiens. Ces stratagèmes comptent pour 59 % du nombre total de plaintes, alors que les autres (41 %) représentent chacun moins de 9 % de ce nombre. Le texte qui accompagne le graphique se trouve après l'image.

Les cinq stratagèmes de FMM d'origine étrangère les plus signalés par des Canadiens

Les cinq stratagèmes de FMM d'origine étrangère les plus signalés par des Canadiens - 2014
Autres stratagèmes 41 %
Prix 15 %
Service 14 %
Bien 11 %
Offre d'argent de l'étranger 10 %
Vente d'un bien par le plaignant 9 %

Le graphique suivant présente le total des pertes financières signalées par des Canadiens victimes de FMM, par province et territoire. Le texte qui accompagne le graphique se trouve après l'image.

Pertes financières totales signalées par des Canadiens victimes de FMM

Pertes financières totales signalées par des Canadiens victimes de FMM - 2014
Québec 26 995 529,51 $
Ontario 22 064 177,16 $
Alberta 7 271 685,92 $
Colombie‐Britannique 5 610 527,01 $
Manitoba 3 803 313,16 $
Saskatchewan 1 493 999,84 $
Île‐du‐Prince‐Édouard 492 084,88 $
Nouvelle‐Écosse 428 326,50 $
Nouveau‐Brunswick 407 478,08 $
Yukon 131 203,46 $
Terre‐Neuve‐et‐Labrador 105 248,30 $
Territoires du Nord‐Ouest 18 857,31 $
Nunavut 6 233,53 $

Le graphique suivant montre le total des pertes financières signalées par des Canadiens victimes de FMM d'origine étrangère, par province et territoire. Le texte qui accompagne le graphique se trouve après l'image.

Pertes financières totales signalées par des Canadiens victimes de FMM d'origine étrangère

Pertes financières totales signalées par des Canadiens victimes de FMM d'origine étrangère - 2014
Québec 17 996 456,48 $
Ontario 8 754 514,68 $
Alberta 2 979 124,18 $
Colombie‐Britannique 2 892 964,84 $
Manitoba 1 019 496,07 $
Saskatchewan 908 466,28 $
Île‐du‐Prince‐Édouard 482 574,97 $
Nouvelle‐Écosse 257 148,41 $
Nouveau‐Brunswick 176 337,66 $
Terre‐Neuve‐et‐Labrador 42 724,50 $
Yukon 32 626,56 $
Nunavut 763,17 $
Territoires du Nord‐Ouest 682,47 $

Le graphique suivant montre les principaux centres d'activités de FMM au Canada en fonction du total des pertes financières signalées. Le texte qui accompagne le graphique se trouve après l'image.

Pertes financières totales signalées, par emplacement suspect au Canada

Pertes financières totales signalées, par emplacement suspect au Canada - 2014
Ontario 6 167 310,50 $
Québec 4 268 687,26 $
Colombie‐Britannique 1 074 502,98 $
Alberta 1 047 310,27 $
Nouvelle‐Écosse 114 948,48 $
Manitoba 90 419,71 $
Île‐du‐Prince‐Édouard 70 000,00 $
Nouveau‐Brunswick 53 660,00 $
Terre‐Neuve‐et‐Labrador 50 583,84 $
Yukon 31 820,00 $
Saskatchewan 31 456,55 $
Territoires du Nord‐Ouest 1 424,99 $
Nunavut 0,00 $

Le graphique suivant présente les groupes d'âge des plaignants canadiens ciblés par la FMM en fonction du nombre total de plaintes et du nombre de victimes. Le texte qui accompagne le graphique se trouve après l'image.

Plaignants canadiens, par groupe d'âge

Plaignants canadiens, par groupe d'âge - 2014
Groupe d'âge Nombre total de plaintes Nombre de victimes
1 - 9 0 0
10's 397 186
20's 2 947 1297
30's 4 204 1486
40's 5 230 1 690
50's 6 913 2 083
60's 7 524 2 142
70's 4 646 1 313
80's 2 007 668
90's 266 72
100 + 2 0
Entreprise 2 384 555
Décédé 83 46
Inconnu 3 741 2 048

Le graphique ci‐dessous présente le total des pertes financières signalées par les Canadiens victimes de FMM en fonction de leur groupe d'âge.

La catégorie « entreprise » regroupe les plaintes déposées par des entreprises. Les signalements dans la catégorie « décédé » ont été faits par des amis ou des membres de la famille des victimes décédées après la découverte de la fraude. La catégorie « inconnu » englobe les cas où le CAFC n'a pas obtenu l'âge ni la date de naissance de la victime au moment du signalement. Le texte qui accompagne le graphique se trouve après l'image.

Pertes financières totales signalées par des Canadiens, par groupe d'âge

Pertes financières totales signalées par des Canadiens, par groupe d'âge - 2014
Groupe d'âge Pertes financières totales signalées
1 - 9 0,00 $
10's 95 001,58 $
20's 1 249 304,68 $
30's 2 955 071,14 $
40's 5 704 480,31 $
50's 9 771 726,81 $
60's 8 306 252,15 $
70's 5 757 819,29 $
80's 2 974 475,51 $
90's 201 342 31 $
100 - 109 0,00 $
Entreprise 26 005 760,24 $
Décédé 603 862,77 $
Inconnu 5 347 870,19 $

Le graphique suivant présente les méthodes utilisées pour solliciter les consommateurs canadiens en fonction du nombre total de plaintes et du nombre de victimes. Le texte qui accompagne le graphique se trouve après l'image.

Méthodes utilisées pour solliciter les consommateurs canadiens

Méthodes utilisées pour solliciter les consommateurs canadiens - 2014
Méthode Nombre de victimes Nombre total de plaintes
Appels téléphoniques et télécopies 4 557 22 015
Courriel et Internet 7 334 13 757
Courrier 241 2 151
Autre/inconnue 897 1 100
Messages textes 211 792
En personne 233 365
Médias, presse écrite, radio, télévision 31 70

Le graphique suivant présente la répartition des pertes financières signalées par des consommateurs canadiens en fonction de la méthode de sollicitation utilisée. Le texte qui accompagne le graphique se trouve après l'image.

Pertes financières signalées par des plaignants canadiens, selon la

Pertes financières signalées par des plaignants canadiens, selon la méthode de sollicitation utilisée - 2014
Courriel et Internet
66 %
Appels téléphoniques et télécopies 20 %
Autre/inconnue 5 %
En personne 5 %
Courrier 3 %
Médias, presse écrite, radio, télévision 1 %
Messages textes 0 %

Le graphique suivant présente les cinq principaux modes de paiement utilisés pour percevoir des fonds auprès des victimes canadiennes. Ces modes de paiement comptent pour 80 % du nombre total de plaintes reçues, alors que les autres (20 %) représentent chacun moins de 2 % de ce nombre. Le texte qui accompagne le graphique se trouve après l'image.

Les cinq principaux pays d'où émanerait la FMM

Les cinq principaux pays d'où émanerait la FMM - 2014
Entreprise de transfert de fonds 45 %
Carte de crédit 24 %
Autres modes de paiement 20 %
Virement télégraphique 5 %
Virement par carte de crédit prépayée 4 %
Virement bancaire par courriel 2 %

Le graphique présente les cinq principales villes canadiennes à partir d'où seraient menées les activités de FMM. Ces villes comptent pour 44 % du nombre total de plaintes, alors que les autres (56 %) représentent chacune moins de 3 % de ce nombre. Le texte qui accompagne le graphique se trouve après l'image.

Les cinq principales villes canadiennes d'où émanerait la FMM

Les cinq principales villes canadiennes d'où émanerait la FMM - 2014
Autres villes 56 %
Toronto 19 %
Montréal 12 %
Ottawa 6 %
Vancouver 4 %
Mississauga 3 %

En 2014, les Canadiens ont signalé des adresses suspectes dans 132 pays, y compris le Canada. The Le graphique ci-dessous montre les cinq principaux pays à partir d'où seraient menées les activités de FMM. Ces pays comptent pour 75 % du nombre total de plaintes reçues, alors que les autres (25 %) représentent chacun moins de 3 % de ce nombre. Le texte qui accompagne le graphique se trouve après l'image.

Les cinq principaux pays d'où émanerait la FMM

Les cinq principaux pays d'où émanerait la FMM - 2014
Canada 45 %
Autres pays 25 %
États‐Unis 19 %
Jamaïque 5 %
Nigeria 3 %
Royaume‐Uni 3 %
La fraude d'identité au Canada

Le graphique suivant présente le total des pertes financières signalées par des Canadiens victimes de fraude d'identité et le nombre total de victimes. Le texte qui accompagne le graphique se trouve après l'image.

Fraude d'identité au Canada

qt4-fra.htm
Fraude d'identité au Canada - 2014
Année Pertes financières totales signalées Nombre de victimes
2012 16 069 715,75 $ 17 094
2013 11 104 001,56 $ 19 489
2014 10 484 492,50 $ 20 611

Annexe A

Accès non autorisé à un compte:
Un individu accède à un compte en ligne (financier, social, etc.) sans l'autorisation ou le consentement du titulaire du compte.

Agence de recouvrement:
Toute sollicitation où il faut effectuer un paiement pour diminuer une dette inexistante. Le consommateur doit payer l'entreprise suspecte qui se présente sous une fausse identité.

Annuaire:
Vente d'annuaires spécialisés (sur papier, CD-ROM ou Internet) à un commerce ou un organisme sans non lucratif en recourant à de la fausse représentation et à des techniques de vente trompeuses. Divers scénarios permettent de faire croire à l'organisme qu'il est lié par contrat au télémarketeur.

Arnaque sentimentale: Toute personne manifestant un faux attachement sentimental envers une victime et qui, en gagnant son affection et sa confiance (parfois avec la promesse d'un mariage), réussit à lui soutirer de l'argent, à accéder à son compte bancaire, à obtenir ses numéros de carte de crédit et parfois à lui faire commettre une fraude (habituellement à son insu) afin de s'enrichir à ses dépens.

Bien:
Tout produit acheté par Internet (petites annonces ou sites de vente aux enchères), par catalogue ou par commande postale, qui n'est jamais livré. La victime peut aussi recevoir un produit qui vaut moins que celui qu'elle a acheté ou un article différent.

Détournement de modem:
Toute victime qui télécharge à son insu un virus ou un programme qui se sert d'une ligne téléphonique pour faire des appels interurbains.

Emploi:
Toute sollicitation fausse ou trompeuse proposant un emploi et demandant le versement de frais initiaux pour garantir l'emploi ou obtenir le matériel nécessaire pour faire le travail; toute offre d'emploi impliquant le transfert ou le virement télégraphique de fonds après encaissement d'instruments financiers.

Extorsion:
Toute personne qui obtient illégalement de l'argent, des biens ou des services d'une personne, d'une entité ou d'une institution par la coercition.

Fausse facturation:
Un consommateur reçoit une facture pour un service qui n'a pas été rendu ou pour des biens qui n'ont pas été commandés.

Hameçonnage:
Activité qui consiste à envoyer un courriel en se faisant passer pour une entreprise légitime, comme une institution financière, une entreprise ou un organisme du gouvernement, afin d'amener le destinataire à donner des renseignements personnels et privés. L'auteur du courriel peut demander au destinataire de visiter un site Web, ou le diriger vers celui-ci, sous le prétexte qu'il doit mettre à jour ou fournir des renseignements personnels ou financiers.

Offre d'argent de l'étranger:
Toute offre ou demande d'aide pour le transfert d'une importante somme d'argent provenant d'un autre pays. Un avocat ou une entité juridique quelconque avise la victime qu'elle a hérité d'une certaine somme d'argent et qu'elle doit payer des droits avant que l'argent puisse lui être remis. Or, l'argent ou l'héritage est fictif et la victime ne reçoit jamais l'argent en question. On désigne parfois cette arnaque sous les noms de fraude nigériane, 419 ou les lettres frauduleuses d'Afrique de l'Ouest.

Offre de carte de crédit:
Toute sollicitation fausse ou trompeuse consistant à offrir une carte de crédit à un consommateur moyennant des frais initiaux. La victime paie les frais, mais ne reçoit jamais la carte.

Offre de placement:
Toute sollicitation fausse ou trompeuse concernant des possibilités de placement qui offrent souvent un rendement supérieur à la normale. Le consommateur perd la plupart ou la totalité de l'argent censément investi.

Offre de vacances:
Toute sollicitation fausse ou trompeuse où il faut payer des frais initiaux pour réserver ou garantir un voyage. Souvent, on néglige de mentionner des renseignements importants et on offre un cadeau gratuit ou une récompense à la victime pour la convaincre d'assister à une présentation de vente où elle fera l'objet de fortes pressions ou recevra des renseignements trompeurs.

Offre de vacances à temps partagé:
Une personne paie des frais initiaux pour annoncer une offre de vacances à temps partagé sur le site Web d'une compagnie ou elle paie des frais initiaux en retour d'une promesse de vente rapide. Dans l'un ou l'autre des scénarios, le service n'est pas fourni et il n'y a aucun acheteur pour l'offre de vacances à temps partagé.

Organisme de bienfaisance/don:
Toute sollicitation fausse ou trompeuse où il faut faire un don à un organisme de bienfaisance, une association, une fédération ou une cause religieuse.

Pierres précieuses/métaux précieux:
Tout investissement exigé à l'avance pour des pierres précieuses ou des métaux précieux qui n'ont souvent qu'une très faible valeur ou qui n'existent pas.

Prêt:
Toute sollicitation fausse ou trompeuse qui comporte une publicité dans un support quelconque (p. ex. les petites annonces d'un journal ou sur le Web, une publicité dans un magazine ou sur un site Web) pour offrir un prêt, sans égard aux antécédents de crédit du consommateur. La victime répond à l'annonce et doit payer des frais d'avance pour recevoir le prêt, mais ne le reçoit jamais.

Prix:
Toute sollicitation fausse ou trompeuse informant la victime qu'elle a gagné ou qu'elle court la chance de gagner quelque chose à condition d'acheter d'abord un produit ou de payer des frais initiaux tels que des taxes.

Pyramide:
Tout investissement initial dans un produit qui doit être vendu. La victime doit vendre le produit en plus de recruter d'autres vendeurs. Dans certains cas, aucun produit ne doit être acheté ou vendu et la seule façon de faire des profits consiste à recruter d'autres investisseurs.

Récupération d'argent:
Toute victime d'une fraude précédente qui est sollicitée par un individu affirmant être un agent d'application de la loi, un agent des douanes, un avocat ou tout autre type d'autorité qui mentionne que l'organisme suspect a récupéré l'argent que la victime a perdu dans le passé. Afin de récupérer son argent, la victime doit payer des frais à l'avance.

Renseignements personnels:
Toute sollicitation où on demande à une personne de vérifier des renseignements privés et personnels.

Santé:
Toute promotion ou sollicitation fausse ou trompeuse ayant trait à des produits ou à des services médicaux tels que des médicaments ou des traitements, où les affirmations ne peuvent pas être vérifiées et où les consommateurs reçoivent des produits ou des traitements qui ne fonctionnent pas comme promis.

Service:
Toute promotion ou sollicitation fausse ou trompeuse traitant de services. Ces sollicitations comportent des tiers qui souvent font des offres de services financiers, médicaux ou liés aux télécommunications, à Internet et à l'énergie. De plus, cette catégorie comprend notamment des offres de garanties prolongées, d'assurances et de services de vente.

Subvention:
Toute sollicitation offrant une subvention (ou l'admissibilité à une subvention) et pour lequel un consommateur doit payer des frais pour le traitement du prêt qu'il ne recevra jamais.

Transactions non autorisées:
Un montant est prélevé du compte bancaire ou imputé à la carte de crédit du consommateur pour un service ou un bien (qui peut avoir ou ne pas avoir été fourni ou reçu) sans l'autorisation du titulaire du compte. Cette situation peut également se produire lorsqu'un consommateur donne son numéro de carte de crédit ou ses données bancaires à une compagnie qui offre l'essai gratuit d'un produit. La compagnie ne divulgue pas les modalités de facturation ou elle n'affiche pas ces détails bien en vue sur son site Web, ouvrant ainsi la voie à des transactions répétées.

Urgence:
Un appel ou un courriel d'une personne qui prétend être un ami ou un membre de la famille qui a des ennuis (arrestation, accident de la route ou problème l'empêchant de revenir au pays) et qui a besoin d'argent immédiatement pour payer une caution, des frais médicaux ou un billet d'avion pour revenir à la maison. Ce stratagème est parfois appelé l'arnaque des grands-parents.

Vente de fournitures de bureau:
Toute sollicitation fausse ou trompeuse effectuée au moyen de tactiques de vente présumée, où la compagnie suspecte se fait passer pour l'habituel fournisseur de la victime, souvent en confirmant son adresse et en faisant mine d'offrir le produit au rabais où à titre d'essai gratuit.

Vente d'un bien par le plaignant:
Tout incident où un consommateur vend un bien et reçoit du suspect un paiement sous forme d'instrument financier contrefait ou modifié (chèque, mandat, etc.) d'un montant supérieur au prix de vente. Le fraudeur demande ensuite à la victime d'encaisser le chèque et de lui retourner le montant excédentaire. Au bout du compte, le consommateur doit rembourser de sa poche le montant excédentaire envoyé après l'encaissement du chèque et peut perdre la marchandise si elle a déjà été expédiée.

Vol d'identité:
L'acquisition et la possession non autorisées ou le commerce illicite de renseignements personnels ou l'utilisation non autorisée de renseignements dans le but de créer une identité fictive ou d'emprunter une identité existante pour obtenir un profit financier, des biens ou des services ou pour dissimuler des activités criminelles.

Date de modification :